Burkina : Les auteurs de l’assassinat de Sankara condamnés à 1,2 million d’euros

Le tribunal militaire de Ouagadougou a condamné mardi l’ex-président burkinabè Blaise Compaoré et neuf autres accusés à payer plus de 800 millions de francs CFA (1,2 million d’euros) de dommages et intérêts aux ayants droit de l’ex-chef de l’Etat Thomas Sankara et de ses compagnons assassinés en 1987.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS