Burkina : Les violences déplacent 4.000 personnes par jour

Quelque 4.000 personnes sont déplacées chaque jour depuis le début de l’année par les violences au Burkina Faso, confronté à une intensification des attaques jihadistes, a alerté le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), vendredi 21 février.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS