Burkina : Manifestation contre “l’abandon” d’une province “assiégée” par les jihadistes

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté samedi à Pama, chef-lieu de la province de la Kompienga, dans l’est du Burkina Faso, pour dénoncer “l’abandon” de cette partie du pays, “assiégée” selon eux par des groupes armés jihadistes depuis février.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS