Burkina : Manifestations pour réclamer la démission du président après une attaque jihadiste

Plusieurs centaines de personnes ont participé mardi au Burkina Faso à des “manifestations spontanées” pour réclamer la “démission de l’exécutif”, au lendemain d’une attaque jihadiste contre un détachement militaire dans le nord du pays qui a fait au moins 32 morts.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS