Burkina : Neuf volontaires et trois soldats tués dans des attaques

Neuf supplétifs civils de l’armée et trois soldats ont été tués jeudi 4 août dans des attaques simultanées de jihadistes présumés dans le nord du Burkina Faso, ont indiqué des sources sécuritaires et locales.

Des hommes armés « ont attaqué le détachement militaire de la commune rurale de Bourzanga », dans la région du Centre-Nord, puis « des positions des VDP (Volontaires pour la défense de la patrie, supplétifs) dans les localités d’Alga et Boulounga situées dans la même commune », tuant au total neuf VDP et trois soldats, selon une source sécuritaire. 

Ces attaques et le bilan ont été confirmés par un responsable des VDP.

(AFP)

TAGS