Burkina : Trois attaques, une quarantaine de morts

Une quarantaine de supplétifs de l’armée et de civils ont été tués samedi 14 mai dans le nord et l’est du Burkina Faso, lors de trois attaques distinctes menées par des jihadistes présumés.

L’attaque la plus meurtrière a visé les Volontaires pour la défense de la patrie (VDP, supplétifs civils de l’armée) dans la région du Sahel (nord) tuant “une vingtaine de personnes, dont huit VDP”, selon un de leurs responsables. Le même jour, cinq autres supplétifs et un civil ont été tués dans la même région, selon une source sécuritaire.

Dans le sud-est, une quinzaine de civils sont morts lors de l’attaque d’un convoi escorté par des VDP, rapporte une autre source sécuritaire.

(AFP)

TAGS