Burkina : Trois militaires et une “vingtaine de terroristes” tués dans le nord

Au moins trois militaires ont été tués et huit autres blessés dans la nuit du lundi 2 au mardi 3 décembre lors de deux attaques, dans le nord et le nord-ouest du Burkina Faso, selon des sources sécuritaires, qui font état d’une “vingtaine de terroristes neutralisés”.

“Le détachement militaire de Bahn (province du Loroum, nord) a été la cible d’une attaque au cours de la nuit. Trois éléments ont malheureusement été tués au cours de cette attaque qui a fait également quatre blessés”, a indiqué une source sécuritaire.

“Dans la même nuit, le détachement de Toeni (province du Sourou, nord-ouest) a subi aussi une attaque. Là, il y a quatre blessés”, a poursuivi cette source.

La “riposte” par les forces de défense et de sécurité a “permis de neutraliser une vingtaine de terroristes”, a indiqué une autre source sécuritaire, confirmant les deux attaques. (Agences)

TAGS