Burkina : Un millier de manifestants contre la présence militaire étrangère

Un millier de personnes se sont rassemblées samedi 12 octobre à Ouagadougou pour “dénoncer le terrorisme et la présence de bases militaires étrangères en Afrique” à l’appel d’une dizaine d’organisations de la société civile à l’occasion des “journées anti-impérialistes”.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS