Burkina : Un millier d’écoles fermées en raison des menaces

Un millier d’écoles ont fermé ou ont suspendu leurs cours dans cinq régions du Burkina Faso, en raison des menaces des groupes jihadistes, a annoncé jeudi 21 février le ministre de l’Alphabétisation nationale, Stanislas Ouaro.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com