Burkina : Une dizaine de civils tués dans le nord-ouest

Au moins 11 personnes ont été tuées dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 février dans la commune de Kombori (province de la Kossi, nord-ouest du Burkina Faso), frontalière avec le Mali, ont rapporté des sources sécuritaires locales.

“Des individus armés ont fait irruption vendredi soir dans le village de Siéwali, à la frontière avec le Mali. Le bilan fait état de 11 villageois tués”, a indiqué une source sécuritaire.

Les assaillants ont également pillé des magasins et saccagé des biens.

L’attaque a engendré un mouvement de panique parmi les habitants de la commune, qui se sont enfuis, selon plusieurs sources. (Xinhua)

TAGS