Burundi : 1.300 détenus libérés pour “désengorger” les prisons

Au moins 1.300 prisonniers ont été libérés lundi 26 avril au Burundi, premier jour de la mise en oeuvre d’une grâce présidentielle visant à “désengorger” les prisons surpeuplées, selon des sources concordantes.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS