Burundi : 500.000 euros et une villa pour le président sortant Nkurunziza

L’Assemblée nationale du Burundi a adopté mardi 21 janvier un projet de loi qui accorde un parachute doré à “un (ancien) chef de l’Etat ayant été élu au suffrage universel”, à quatre mois d’une présidentielle à laquelle le président Pierre Nkurunziza a annoncé ne pas se présenter.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS