Burundi : Des ONG réclament la libération de journalistes détenus depuis un an

Soixante-cinq organisations de défense des droits humains et de la presse ont demandé jeudi 22 octobre la “libération immédiate et sans condition” de quatre journalistes du groupe de presse privé burundais Iwacu, emprisonnés depuis un an sur des accusations “sans fondement”.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS