Burundi : Des opposants en exil condamnés à la perpétuité

Trente-quatre Burundais exilés, accusés d’avoir participé au putsch avorté de 2015 contre l’ancien président Pierre Nkurunziza, ont été condamnés en catimini à la prison à perpétuité il y a plus de sept mois, ont révélé plusieurs associations.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS