Burundi : Grâce présidentielle pour 40% des détenus du pays

Plus de 5.200 prisonniers vont être libérés à partir de cette semaine au Burundi, dans le cadre d’une grâce présidentielle destinée à “désengorger” des prisons surpeuplées, selon un décret présidentiel.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS