Burundi : La justice saisit les biens d’opposants en exil

La justice burundaise a ordonné la saisie des biens d’une trentaine d’opposants en exil et de neuf militaires condamnés à la perpétuité pour leur participation au coup d’Etat de 2015.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com