Burundi : Le président accuse les juges de corruption

Le président du Burundi Evariste Ndayishimiye s’est livré mardi, lors d’une réunion publique avec des magistrats, à une violente charge contre l’institution judiciaire, dont la corruption est “une honte” qui empêche notamment le développement économique du pays.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS