Burundi : “Vague d’arrestations” dans la région de Bujumbura, selon l’opposition

Le Conseil national pour la liberté (CNL), principal parti d’opposition au Burundi, a dénoncé “une vague d’arrestations” de ses responsables locaux dans la province de Bujumbura depuis le jeudi 20 février.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS