Cambodge : Trois démineurs tués par des mines antichars

Trois démineurs cambodgiens ont été tués lundi 10 janvier par des mines antichars qui ont explosé alors qu’ils tentaient de les retirer, ont annoncé les autorités.

Les trois experts de l’organisation Cambodia Self-Help Demining (CSHD) ont été tués sur le coup dans l’explosion, qui a fait également un blessé grave.

L’équipe était en train d’enlever des restes de mines datant de la guerre civile dans un village isolé de la province de Preah Vihear, un ancien fief des Khmers rouges dans le nord-ouest du pays, a expliqué Heng Ratana, directeur général du Centre cambodgien d’action contre les mines (CMAC).

“C’est une bien triste nouvelle. Ils essayaient de retirer deux ou trois mines antichars qui étaient empilées les unes sur les autres”, a déclaré Sophin Sophary, responsable des opérations du CSHD.

Vingt minutes seulement avant l’explosion qui a tué les démineurs, un homme qui brûlait de la végétation dans sa ferme a été tué par des munitions datant de la guerre dans le même village, a ajouté Heng Ratana.

Près de trois décennies de guerre civile et de bombardements américains à partir des années 1960 ont fait du Cambodge l’un des pays les plus minés au monde.

Le royaume a promis d’éliminer toutes les mines et munitions non explosées d’ici 2025.

(AFP)

TAGS