Cameroun : 15 opposants condamnés à de la prison ferme

Quinze partisans du principal opposant camerounais, Maurice Kamto, ont été condamnés vendredi 29 novembre à Douala à six mois de prison ferme pour avoir participé à une manifestation remettant en cause le résultat des présidentielles.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS