Cameroun : 54 opposants condamnés à la prison ferme

Cinquante-quatre militants du parti de l’opposant camerounais Maurice Kamto, dont plusieurs cadres, ont été condamnés à des peines allant de un à sept ans de prison ferme, lundi 27 et mardi 28 décembre, notamment pour “rébellion”.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS