Cameroun anglophone : Le NRC dénonce le “silence international” face aux “atrocités”

Le chef du Norwegian Refugee Council (NRC), Jan Egeland, s’est indigné du “silence” de la communauté internationale face aux “atrocités” commises, selon lui, sur des civils des régions anglophones du Cameroun où séparatistes et soldats s’affrontent depuis plus d’un an.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com