Cameroun anglophone : Une chercheuse de HRW interdite de séjour

Une chercheuse de Human Rights Watch (HRW) travaillant sur le conflit en zone anglophone s’est vue refuser l’entrée sur le territoire camerounais, a dénoncé l’organisation de défense des droits humains dans un communiqué.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com