Cameroun : Des législatives menacées par l’insécurité

L’annonce ce week-end d’élections législatives et municipales dans trois mois au Cameroun, alors que la contestation politique enfle et que de violents conflits secouent le pays, fait peser une menace sur la crédibilité du scrutin.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS