Cameroun : Des prisonniers, dont des membres d’un parti d’opposition, “soumis à la torture”

Plusieurs prisonniers au Cameroun, dont des membres d’un parti d’opposition, ont été “soumis à la torture et à d’autres formes de mauvais traitements” pour avoir “exercé leurs droits à la liberté d’expression”, a dénoncé Amnesty International lundi 24 janvier.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés
TAGS