Cameroun : Saisie de 2 tonnes d’écailles de pangolins et 200 pointes d’ivoire

Quatre trafiquants d’espèces animales protégées au Cameroun ont été arrêtés jeudi 14 mars à Douala alors qu’ils s’apprêtaient à vendre deux tonnes d’écailles de pangolins, un petit fourmilier écailleux menacé d’extinction, ainsi que 200 défenses d’ivoire, a annoncé le gouvernement camerounais.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com