Cameroun : Un an de prison ferme pour “manifestation illégale”

Vingt-six Camerounais arrêtés fin janvier à Yaoundé, en marge d’une manifestation à l’appel du principal opposant, Maurice Kamto, ont été condamnés lundi 11 mars à un an de prison ferme pour “manifestation illégale”.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous sur notre site. Cliquez ici pour lire les articles libres d'accès, ou contactez-nous pour bénéficier d'un essai gratuit