Cameroun : Un journaliste détenu en grève de la faim, un autre condamné à 23 mois

Un journaliste en détention au Cameroun depuis 10 mois, accusé de “propagation de fausses nouvelles”, a entamé une grève de la faim, et un autre, comme lui critique du régime, a été condamné à 23 mois de prison pour le même motif, ont annoncé jeudi un syndicat local et RSF.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS