Centrafrique : Des chefs rebelles nommés “conseillers militaires” au gouvernement

Trois importants chefs rebelles de Centrafrique ont été nommés “conseillers spéciaux militaires” à la Primature, selon un décret présidentiel rendu public lundi 25 mars.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com