Centrafrique : Deux journalistes de l’AFP violemment interpellés à Bangui

Deux journalistes français de l’Agence France-Presse (AFP) en Centrafrique ont été brutalement interpellés et leur matériel confisqué ou détruit samedi 15 juin, lors de la dispersion d’une manifestation de l’opposition à Bangui, interdite par les autorités.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com