Centrafrique : Le PAM met en place un pont aérien

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé mercredi 27 février une opération aérienne visant à livrer de la nourriture à 18.000 personnes à Zemio, à environ 1.000 km à l’est de la capitale centrafricaine Bangui.

L’objectif est de transporter au total 36 tonnes grâce à huit rotations aériennes de 4,5 tonnes chacune, a indiqué l’agence onusienne.

“La situation humanitaire à Zemio est critique et peut rapidement dégénérer en catastrophe si nous n’agissons pas maintenant”, a déclaré Gian Carlo Cirri, représentant du PAM en Centrafrique. “Les partenaires sur le terrain disent que les femmes et les enfants n’ont pas assez à manger et que les gens vivent dans des conditions difficiles”.

Flambée de violence

Une flambée de violence à l’intérieur et autour de Zemio freine les déplacements et empêche l’accès aux marchés. La plupart des gens ont perdu leurs stocks alimentaires parce qu’ils n’ont pas pu accéder à leur champ à cause de la violence, note le PAM dans un communiqué.

Habituellement, le PAM achemine les vivres à Zemio par voie terrestre depuis l’Ouganda voisin. Mais “un pont et des ferrys hors service ont rendu cela impossible”, précise le texte.

En Centrafrique, quelque 2,1 millions de personnes, soit environ la moitié de la population, sont en situation d’insécurité alimentaire. (Le JD)