Centrafrique : L’ONU veut “réajuster” sa force pour mieux protéger les civils

La nouvelle représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies en Centrafrique, Valentine Rugwabiza, a demandé mercredi un “réajustement” de la force de l’ONU pour protéger les civils, victimes d’“exactions de toutes les parties du conflit” dans le pays.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS