Centrafrique : Mandat d’arrêt de la CPI contre un ex-chef rebelle

La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé jeudi avoir émis un mandat d’arrêt contre un ex-chef de la Séléka et leader d’un groupe armé en Centrafrique, pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité présumés lors de troubles civils en 2013.  

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com

TAGS