Centrafrique : Un criminel de guerre présumé remis à la CPI

La République centrafricaine a remis dimanche 24 janvier le chef présumé d’une milice à la Cour pénale internationale (CPI), devant laquelle il doit répondre d’accusations de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, a indiqué le tribunal.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS