Centrafrique : Un employé de MSF tué dans une fusillade

Un agent de Médecins sans frontières (MSF) a été tué lundi 28 décembre près de Bambari, à quelque 380 km au nord-est de la capitale centrafricaine Bangui, a annoncé l’ONG.

L’humanitaire centrafricain voyageait à bord d’un “camion de transport public pour se rendre de Bambari à Grimari”, quand une fusillade a éclaté, raconte MSF dans un communiqué.

“Notre collègue a été sévèrement blessé au cours de cet incident qui a blessé et coûté la vie à de nombreux autres passagers”, poursuit le texte. L’agent de MSF décédera des suites de ses blessures.

“Cette attaque et le meurtre de notre collègue illustrent une nouvelle fois les conséquences des violences en RCA”, a déclaré Marcella Kraay, cheffe de mission adjointe de MSF. “Une fois encore, la population civile est prise au piège dans ce conflit meurtrier, victime de ce cycle de violence sans fin”.

La ville de Bambari était tombée plusieurs heures entre les mains de groupes armés rebelles, quelques jours avant les élections du 27 décembre.

Dans la soirée du 27 décembre, les locaux du CICR à Bouar, dans l’ouest du pays, ont également été saccagés par des hommes armés qui ont aussi blessé trois employés de la sécurité.

“Nous sommes choqués, c’est une attaque violente avec utilisation d’armes à feu”, s’est indigné Taoffic Touré, le coordinateur communication du CICR en Centrafrique.

“Ces incidents surviennent alors que les conditions de sécurité se sont fortement dégradées depuis quelques semaines à la suite d’affrontements entre groupes armés et forces étatiques”, a précisé l’institution dans un communiqué.

“Entre le 20 et le 30 décembre, nos équipes ont reçu et apporté des soins à plus de 50 blessés nécessitant de soins chirurgicaux à Bossangoa, 24 à Bangui et plus d’une douzaine à Bambari”, rapporte MSF. (Le JD)

TAGS