Centrafrique : Un rapport de l’ONU confirme des exactions commises par des “instructeurs” russes

Les “instructeurs” russes envoyés en Centrafrique, non armés et ne participant pas aux combats selon Moscou, ont commis avec les forces centrafricaines “des violations du droit humanitaire international”, affirme un rapport annuel des experts de l’ONU chargés de ce pays.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com

TAGS