Centre du Mali : 23 civils tués dans l’attaque de villages

Au moins 23 civils ont été tués dans l’attaque de villages du centre du Mali dimanche 30 juin par des hommes armés près de la frontière burkinabè.

“Dimanche, et dans la nuit de dimanche à lundi dans les villages de Bidi, Sankoro et Saran, des hommes armés ont attaqué des civils, tuant 23 civils”, a déclaré Cheick Harouna Sankaré, maire de la localité voisine de Ouenkoro.

“La situation est grave, l’armée doit agir pour sécuriser les populations”, a-t-il ajouté.

Ce bilan a été confirmé par une source de sécurité.

L’attaque a par ailleurs fait 300 disparus et plus de 800 déplacés, a affirmé un élu local de Ouenkoro.

Ce dernier a fait état de femmes et d’enfants parmi les victimes, ainsi que d’importants dégâts matériels. Les greniers et les cases de deux villages ont été saccagés et brûlés, a-t-il dit.

Par ailleurs, dans le cercle de Koro, dans la même région, “onze personnes à bord d’une moto tricycle ont été tuées par un engin explosif à sept kilomètres de la frontière du Burkina Faso dimanche”, dans le cercle de Koro, a rapporté sous couvert de l’anonymat un élu de la localité de Guiré. (Agences)

L’ACTUALITE DU MALI

TAGS