Confinement au Nigeria : 18 personnes tuées par les forces de sécurité

Les forces de sécurité nigérianes ont tué 18 personnes accusées de ne pas respecter les mesures de confinement mises en place dans le pays le plus peuplé d’Afrique pour enrayer l’épidémie de coronavirus, selon un décompte de la Commission nationale des droits de l’Homme.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS