Confinement : Les migrants dépriment dans les camps grecs

Une hausse importante des cas d’automutilation et des problèmes de santé mentale a été constatée durant le confinement dû à la pandémie dans les camps de migrants en Grèce, a annoncé l’International rescue committee (IRC), jeudi 17 décembre.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS