Contestation en Guinée : 90 morts selon l’opposition, le gouvernement conteste

L’opposition guinéenne a chiffré lundi 12 octobre à 90 au
moins le nombre de personnes tuées en un an au cours de la répression du
mouvement contre un troisième mandat du président sortant Alpha Condé, chiffre
dénué de fondement selon le gouvernement.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS