Coronavirus : A Moscou, jusqu’à 5 ans de prison si l’on ne respecte pas la quarantaine

La ville de Moscou a averti dimanche 8 mars ses habitants que quiconque ne respectait pas les mesures de quarantaine prises pour faire face à la propagation du nouveau coronavirus risquait jusqu’à cinq ans de prison.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS