Coronavirus : A Wuhan, des médecins mal protégés qui travaillent dans la peur

Masques en nombre insuffisant, combinaisons réutilisées… Faute de protection adéquate, le personnel hospitalier de Wuhan, la ville chinoise à l’épicentre de l’épidémie, travaille à la merci d’une contamination par le coronavirus.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS