Coronavirus : Les faits marquants dans le monde

– Interrogations sur un sous-variant d’Omicron

Un sous-variant d’Omicron, apparu il y a quelques semaines, est scruté de près par les scientifiques. Appelé BA.2, ce sous-variant a été repéré dans plusieurs pays du monde, notamment en Europe.

« Pour ce que nous savons pour l’instant, il correspond peu ou prou aux caractéristiques que nous connaissons d’Omicron » et il ne « change pas la donne » à ce stade, a estimé le ministre français de la Santé Olivier Véran.

Certaines données de ce sous-variant attirent toutefois l’attention: il serait devenu majoritaire au Danemark où le nombre de cas quotidien est reparti à la hausse depuis quelques jours.

– Flambée de cas hebdomadaires en Asie et Amérique latine

La pandémie de Covid-19 a flambé en Asie (+57 %), dans la zone Amérique latine/Caraïbes (+36 %) et au Moyen-Orient (+32 %), selon les évolutions hebdomadaires tirées de la base de données de l’AFP.

Les zones où le variant Omicron a frappé en premier connaissent au contraire une accalmie, à l’image de l’Afrique (-10 %), de la zone Etats-Unis/Canada (-6 %) et, dans une moindre mesure, de l’Europe (+9 %) où les nouveaux cas augmentent moins vite qu’au cours des semaines précédentes.

– Plus de 5,57 millions de morts

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 5,57 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles vendredi à 11h00 GMT.

En valeur absolue, les pays qui ont enregistré le plus de morts sont les Etats-Unis (860.248), le Brésil (622.205), l’Inde (488.396) et la Russie (324.752).

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

TAGS