Côte d’Ivoire : 315 millions de dollars de la Banque mondiale pour prévenir les risques d’inondations

La Banque mondiale a approuvé un crédit de 315 millions de dollars pour aider la Côte d’Ivoire à prévenir les risques d’inondations et améliorer la gestion des déchets à Abidjan et d’autres grandes villes, a-t-elle annoncé mardi 16 juin.

Le projet doit permettre de mettre en place un système d’alerte précoce des inondations et de renforcer les capacités des institutions en charge des questions d’assainissement et de la planification urbaine, à travers la formation et l’équipement en technologies numériques.

La première phase de mise en oeuvre, dotée d’une enveloppe de 37 millions de dollars, sera consacrée à la construction ou la réhabilitation de systèmes de drainage des eaux pluviales dans les quartiers d’Abidjan les plus exposés comme Yopougon et Abobo, les deux plus peuplés de la ville, ainsi que Grand-Bassam (sud-est), a expliqué la Banque mondiale.

Le projet prévoit aussi la construction de nouveaux sites d’enfouissement à Abidjan en 2021, puis dans des villes secondaires en 2022.

“Même si la situation s’est considérablement améliorée à Abidjan au cours de ces dernières années, le taux de collecte des déchets solides reste à un taux de 40% dans la plupart des villes du pays”, note la Banque mondiale.

TAGS