Côte d’Ivoire : Au moins un soldat tué lors d’une attaque dans le nord

Au moins un soldat ivoirien a été tué lundi soir dans l’attaque de la localité de Tougbo, dans le nord-est de la Côte d’Ivoire à la frontière avec le Burkina Faso, a annoncé l’état-major des armées.

Vers 21h, “la localité de Tougbo, située dans le département de Bouna et frontalière du Burkina Faso, a été attaquée par des individus armés”, indique un communiqué signé du général Lassina Doumbia, chef d’état-major général des armées ivoiriennes.

“Le détachement des Forces armées de Côte d’Ivoire pré-déployé sur les lieux a immédiatement réagi et repoussé l’ennemi”, ajoute le communiqué qui précise que “le bilan provisoire fait état d’un soldat ivoirien décédé des suites de ses blessures”.

“Aucune victime civile n’est à déplorer”, affirme l’état-major.

“Les opérations militaires de ratissage” pour retrouver les assaillants” se poursuivent sur le terrain avec l’arrivée de renforts dépêchés dans la zone”, ajoute la même source.

Les dernières attaques dans le nord de la Côte d’Ivoire près de la frontière du Burkina Faso, remontent au 29 mars lorsque deux positions de l’armée à Kafolo et Kolobougou avaient été prises pour cibles par des hommes armés, faisant six morts, trois soldats et “trois terroristes”.

(AFP)

TAGS