Côte d’Ivoire : Des salles de classe en plastique recyclé

L’Unicef expérimente en Côte d’Ivoire la construction de salles de classe avec des murs faits de plastique recyclé, une “approche novatrice” visant à lutter contre la pollution et permettre en même temps à plus d’enfants d’aller à l’école.

Construction d’une classe en plastique recyclé (Photo : Unicef)

L’agence onusienne indique avoir construit “neuf nouvelles salles de classe en plastique recyclé pour 450 élèves du primaire et du préscolaire” à Gonzagueville (Abidjan), Divo (sud) et Toumodi (centre), selon un communiqué transmis mercredi 20 février.

“Imperméables à l’eau, résistantes au feu, conçues pour résister aux vents violents et aux fortes pluies, les briques en plastique recyclé sont faciles à assembler”, explique l’Unicef.

A en croire l’agence, une telle salle prend seulement 21 jours à bâtir. Elle coûte “environ 30% moins cher et dure 50 années de plus” que les constructions habituelles.

Des salles “plus confortables pour les enfants”

“Bien isolées et plus aérées, ces salles de classe sont plus confortables pour les enfants”, affirme l’Unicef.

Pour l’Unicef, l’initiative présente une “alternative intéressante” dans l’objectif de “donner à chaque enfant un environnement propice à son apprentissage, lutter contre la pollution plastique et créer des emplois”.

Le district d’Abidjan produit chaque jour près de 300 tonnes de déchets plastiques et il en faut environ huit tonnes pour réaliser une salle, note l’Unicef.

L’agence étudie actuellement un partenariat pour ouvrir cette année une usine de transformation des déchets plastiques. (Xinhua)