Côte d’Ivoire : “Risques d’explosion de violences” à la présidentielle de 2020

La présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire présente des risques “d’explosion de violences”, estime un rapport publié par une ONG américaine, près de dix ans après la crise post-électorale qui a fait 3.000 morts en 2010-2011.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS