Côte d’Ivoire : Une présidentielle émaillée d’incidents, l’opposition réclame une “transition civile”

Les Ivoiriens ont voté samedi 31 octobre à une élection présidentielle marquée par de multiples incidents, et que l’opposition a qualifiée d’“échec”. Tandis que le président sortant et candidat à un troisième mandat Alassane Ouattara appelle au calme, l’opposition réclame une “transition civile”.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS