Côte d’Ivoire : Vers un quota pour les femmes candidates aux élections

Le gouvernement ivoirien va déposer au Parlement un projet de loi prévoyant au moins 30% de femmes sur les listes de candidats aux élections, a-t-il annoncé à l’issue d’un Conseil des ministres, mercredi 6 mars.

Le texte, qui doit être soumis à l’Assemblée nationale, impose, pour les scrutins uninominaux ou de listes, “un quota minimum de 30% de femmes sur le nombre total de candidats présentés pour les scrutins relatifs à l’élection des députés, des sénateurs, des conseillers régionaux, de districts et municipaux”, a précisé le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré.

En outre, il sera accordé un financement public supplémentaire à tout parti ou groupement politique dont la liste atteint au moins 50% de femmes candidates lors des scrutins, a-t-il ajouté.

Le texte ambitionne de “permettre à un plus un grand nombre de femmes de participer à la vie politique de la nation”, a-t-il souligné.

En Côte d’Ivoire, les femmes occupent 11,37% des sièges de l’Assemblée nationale (29 femmes sur 255 députés); 12,12% de ceux du Sénat (8 femmes sur 66 sénateurs); 7,5% dans les conseils municipaux (15 femmes sur 200 maires).
Une seule femme est présidente d’un conseil régional.
Le gouvernement compte 7 femmes ministres sur les 41 postes (17,7%). (Xinhua)