Coup d’Etat présumé à Madagascar : Deux Français condamnés à 10 et 20 ans de travaux forcés

Accusés d’avoir voulu assassiner le président de Madagasacar Andry Rajoelina, deux Français au nombre des vingt accusés de ce coup d’Etat présumé ont été condamnés vendredi à 10 et 20 ans de travaux forcés par la justice malgache.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS